Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Brique de Terre Crue Compressée (BTC)
  • La Brique de Terre Crue Compressée (BTC)
  • : Didier Hubert, constructeur et producteur de briques de terre crue compressées (BTC), stabilisées, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) et au Sénégal (sn).
  • Contact

Téléchargez notre plaquette

Téléchargez notre plaquette ici

Veuillez patienter...

 Osez la brique de terre 1

Contact

Nous envoyer un mail :

    didier.hubert@hotmail.fr

Nous téléphoner :

    FRANCE (Alpes de Haute Provence) : +33 6 72 99 51 45
    SÉNÉGAL (Thiès) : +221 77 444 42 33
 

 

 

12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 11:21

Le mur capteur est un mur à forte inertie dont la fonction est de capter l'énergie solaire, de l'emmagasiner et de l'accumuler, pour la restituer à l'intérieur de la pièce avec un déphasage thermique (temps de restitution) plus ou moins important selon la nature des matériaux employés. Il va sans dire que la brique de terre montée en 30 cm d'épaisseur, avec sa forte inertie thermique et son déphasage dans le temps d'une dizaine d'heures est totalement adaptée à ce genre de mur.

Le mur Trombe (ou Trombe-Michel car il a été conçu par le Professeur Félix Trombe et l'architecte Jacques Michel), est un mur capteur amélioré : il consiste à augmenter sa capacité de captage par la pose d'une paroi vitrée au devant et en retrait d'un mur percé, créant ainsi une "lame d'air", permettant d'une part le phénomène "d'effet de serre" et d'autre part  la circulation de l'air. 


mur Trombe

Schéma extrait du site de l'ADEME


Ainsi, la vitre concentre le rayonnement solaire et apporte davantage de calories au mur qui les restitue ensuite lentement dans la pièce. Mais surtout, elle chauffe l'air contenu dans la lame d'air, qui pénètre dans la pièce par les orifices prévus à cet effet en partie haute. L'air "rafraîchi" de la pièce, plus lourd, retourne dans la lame d'air par les orifices bas du mur. Le différentiel thermique entraîne une circulation naturelle et continue de l'air. La nuit, ce phénomène s'inverse, la température intérieure étant plus élevée que celle de la lame d'air. Il est donc utile de prévoir des systèmes de fermeture des orifices du mur, un double vitrage, ou des volets... le mur fonctionne alors comme un mur capteur de base en restituant la chaleur accumulée à l'espace de vie intérieur.


P1100673

Derrière la vitre de ce mur Trombe, on distingue l'appareil en briques de terre crue 
Maison des Vins de Bandol (83)


Voir aussi "Maisons bioclimatiques et inertie thermique"

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence DOMINIQUE - dans Techniques
commenter cet article

commentaires